• Atelier 22 : Noël au loin

    un peu en retard mais voici pour moi

     

    Les mots  de Zazabelle

     

    GUIRLANDE   SAPIN  BOULE

    PARURE  ECLAT BLEU OR

    DECORER  EMERVEILLER CARESSER

    SCINTILLER  DOUX

     

     Atelier 22

     

     

    Antoine s’éveilla, sursauta en  ne reconnaissant pas les objets habituels de sa chambre. Puis il se souvient Ils étaient arrivés la veille et Rose  les attendaient à l’aéroport Cette femme exubérante l’avait presque étouffé sous ses baisers, après l’avoir contemplé  quelques minutes  

     

    Le regard de sa mère et le sien s’était croisés un instant complices, il savait quelles se connaissaient depuis longtemps

     

    Puis se fut ce long voyage en limousine, Rose n’arrêtait pas de jacasser promettant un Noël féerique dans sa maison de campagne,  il avait fini par s’endormir pour s’éveiller ce matin.

     

    Il ne jeta aucun regard sur la pièce, n’avait qu’une hâte retrouver sa mère Antoine se précipita sur le palier, la maison semblait immense, un bruit de voix étouffées  et des rires lui parvient, il reconnu la voix  de Lucille, et comme un phare la suivit

     

    Il dévala les marches d’un majestueux escalier pour se retrouver dans une hall immense ou trônait un somptueux sapin  décoré de boules et guirlandes  blanches et or.

     

    La lumière extérieure filtrait à travers les grandes baies vitrées venant caresser et faire scintiller les vases en cristal disposés sur la console de l’entrée

     

    La pièce se trouvait être décorée avec gout Cette parure de fête ne l’intéressait pas pour l’ instant, le petit  garçon n’avait pas le temps de s’émerveiller, un seul désir l’animait retrouver sa mère.

     

    Suivant toujours les voix, il parvint à dans la cuisine, où Rose et Lucille attablées devant  leur petit déjeuner discutaient avec entrain

     

    - Ah te voilà mon grand

     

    Il se précipita vers elle cherchant à capter son regard,  doux et triste depuis quelque temps ayant perdu cet éclat bleu pétillant qui le caractérisait , et ce depuis cette lettre et ces maudites photos.

     

    C’était Noël ce soir, il espérait qu’elle apprécierait ce jour de fête et oublierait un instant ces angoisses.

     

     

    Atelier 22

     

     

    Pour lire les épisodes précédents

    cliquer sur les liens:

    Retrouvée

    Partir

    Angoisse

    « SouvenirsAtourneresse »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Décembre 2013 à 14:21

    Tu écris toujours de belles histoires j'♥

    Je vais un peu mieux bien que ce soit pas le top mais ca va aller !

    Je reprends mon atelier Jeudi 2 Janvier 2014

    Bons voeux à toi pour 2014 qui arrive a grands pas là...

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    2
    Vendredi 3 Janvier 2014 à 16:42

    le sourire reviendra sur le visage de cette femme avec les fêtes et le monde qui va l'entourer

    3
    Vendredi 3 Janvier 2014 à 21:18

    Une belle façon d'intégrer les mots de la fête à ton histoire , chapeau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :