• Atelier 36 : Retrouvée

     

     

    Atelier de Ghislaine

     

    ENFANT. FURONCLE. GARDIENNE. HEURE. 

    ILLUSTRER. JARDIN. KRAFT. LANTERNE.

    MIMOSA.  NIMBER.  ORDURE..PETARD. 

    QUELQU'UN. REELLEMENT.  SAVOIR

       

    Atelier 36 :  Retrouvée

       

    La gardienne de l’immeuble, hurlait, gesticulant, postillonnant, menaçant de son balai un chat noir à l’allure cachectique. Antoine la fixait attiré par ce furoncle sur le bout de son nez qui lui donnait un air de sorcière aux yeux au petit garçon.

    Sa mère le sermonna :

    - Arrête on ne fixe pas les gens comme çà.

    - Et ben ,elle est bien en pétard la Tartine aujourd’hui lança le facteur tout en distribuant le courrier

    - Tenez Mme Vicente c’est pour vous.

    La jeune femme, une grande mince brune aux yeux verts très attirante et nimbée d’une aura mystérieuse (disait le facteur à qui voulait bien l’écouter, se targuant d’être poète à ses heures) se saisit de  l’enveloppe kraft tendue.

    Elle ne recevait jamais de courrier. Ce n’était point une offre publicitaire, ni une facture, quelqu’un lui écrivait Qui pouvait réellement savoir qu’elle se cachait dans ce petit immeuble sans prétention de cette petite ville de province ?

    Elle reconnut l’écriture et ses mains tremblèrent légèrement. Cette sale ordure l’avait retrouvée ! Combien d’heures, de jours de répit avant qu’il ne se présente à sa porte ?

    Non il n’oserait pas, cette obligation judicaire de mise en demeure à distance le tiendrait éloigné. Elle tressaillit, assaillie par des effluves de mimosa, réminiscences de mauvais souvenirs.

    Calme toi s’exhorta t elle in petto

    Antoine la tirait par la manche :

    - Maman pourquoi tout le monde appelle la concierge Tartine ?

    Lucille se força à sourire, elle ne voulait pour rien au monde l’inquiéter

    - Viens, allons dans le jardin, tu pourras jouer avec tes amis et je vais éclairer ta lanterne

    Tartine est un personnage d’illustrés des années 50 des BD si tu préfères et à vrai dire elle lui ressemble assez je trouve

    Regarde tes amis sont là ils t’attendent, je vais m’assoir sur le banc là bas quelques minutes avant d’aller chez le boucher.

    Elle ajusta l’écharpe de son petit bonhomme qui s’en défendit d’un : Mamaann j’ai 7 ans .Il allait poursuivre mais son instinct lui souffla de ne pas le faire. Il se passait quelque chose de grave, il le sentait.

    - File alors

    Antoine rejoignit ses amis, il jeta un coup d’œil en arrière vers sa mère assise sur le banc ,des photos éparpillées à ses pieds et vit qu’elle pleurait.

    A non çà n’allait pas recommencer !

     

     

     

    Atelier 36 :  Retrouvée

    Cliquer sur l'image

    pour revenir

    à la liste des  épisodes

     

    « ANATOCISME Atelier 37 : Partir ? »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 19:27

    quoi ? quoi ?? kes ki allait recommencer ?? ah non, tu vas pas t'en tirer comme ça !! Un homme la poursuit ? la traque c'est ça hein ???

    Il veut lui enlever son enfant ? c'est le sien peut être ?? ah que de questions je me pose à cause de ton texte !!

    Tu en seras quitte pour faire un autre texte non mais !!!
    Nous laisser ainsi, inquiètes comme tout, c'est pas du jeu ça ma poulette ..

    Hi hi hi 

    2
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 19:53

    a suivreeeeeee

    3
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 21:07
    colettedc

    ... oh ! ... oui, une suite ... bonne poursuite de cette soirée !

    4
    Lundi 9 Décembre 2013 à 07:46
    ema2

    Je te fais des bisous et je te dis courage pour ta semaine de travail.

    Moi aussi ça va être difficile.

    Bisous.

    5
    Mardi 10 Décembre 2013 à 09:27

    coucou

    détends toi , on te retrouvera lorsque tu auras décompresser

     

    bisoussssssssss

    6
    Mardi 10 Décembre 2013 à 11:31

    Pas facile d 'écrire de bons textes et je te félicite.
    Bisous et bon mardi

    7
    Mardi 10 Décembre 2013 à 17:08

    Hello

    Je suis en admiration devant tes textes. Bien que triste celui-ci est un petit roman qui nous laisse en attente d'une suite. Comme quoi avec des mots simples on peut réussir un chef d'oeuvre . Bravo.

    En même temps je prends de tes nouvelles: le stress, le rhume lequel as tu chassé en premier?

    Bisous

    Prends soin de toi

    à bientôt

     

    8
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 21:01

    J'aime les histoires.Il faut une sacré imagination,bravo !!!

    J'ai lu,chez une aminaute,que tu n'allais pas trop bien,pas le top...

    Alors,courage,ma belle et gros bisous.Aimée

    9
    globule3
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 21:15
    globule3

    Bonjour,

    Je viens de passer un agréable moment de lecture, merci.

    10
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 21:26
    11
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 20:57

    kes liss passe ? tu as des soucis ?? si tu veix en parler hésites pas hein??

    tu as mon adresse dan sle blog 

    bisous

    12
    Samedi 14 Décembre 2013 à 16:27

    Excellent j'arrive sur ton billet et comme toutes tes amies je demande la suite .

    Bon week end

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :