• Atelier 51 Juliette

     

    Atelier de Ghislaine

     

     

    Exiguë, mangue, divulguer, longuet, guêpier, orgueil
    reléguer, dingue, tanguer, gigue


    Juliette jubile Toutefois elle allait vite déchanter. Stéphane furieux tient la jeune adolescente d'une main ferme. Tant et si bien qu'elle se met à tanguer , tellement le jeune homme la maintient d’une poigne de fer et la tire violement à l’extérieur. Une fois sur le trottoir il la lâche si vite qu’elle manque de tomber. Elle lui adresse toutefois son plus beau sourire, lisse sa mini jupe et s’apprête à ouvrir la bouche quand il l’interrompt brusquement.
    Ses yeux gris verts sont assombris par la colère qu’il sent poindre en lui. Cette jeune écervelée ne semble réaliser dans quel guêpier elle aurait pu tomber c’est évident. Ah cette jeunesse insouciante !
    Juliette, elle, ne pense qu’à danser la gigue, pensant , comme c’est dingue que son plan ait aussi bien fonctionné.
    Elle ne sait rien du jeune homme, ne voit qu’un candidat sur lequel tester ses talents de séductrice. Il est si beau avec son petit air de Ian Somerhalder, dont elle est un inconditionnelle fan.
    Stéphane la ramène sur terre
    - Mais à quoi tu joues ? Tu ne sais pas que c’est dangereux de fricoter avec ce genre d’individus, et encore celui-ci est assez inoffensif , mais tu pourrais tomber sur des hommes très dangereux. Tu devrais être au lycée à l‘heure qu’il est ou chez toi.
    Juliette le regarde toujours aussi subjuguée, elle fixe ses lèvres, et meurt d’envie qu’il l’embrasse. Mais la blonde demoiselle trouve que le temps qu’il se décide est un peu longuet aussi pense t elle devoir prendre les devants.
    Stéphane ne lui en laisse pas le temps, il ne peut divulguer à la jeune fille que l’enquête sur les disparitions de jeunes adolescentes dans le quartier le trouble et qu’il s’inquiète pour elle, devant son comportement à risques.
    Il tente de reléguer au fond de lui , l’image de la dernière victime car Juliette l’ignore , Stéphane est inspecteur à la criminelle.
    - Donne moi ton adresse je te raccompagne chez toi.
    Juliette prend sa mine boudeuse et croise les bras sur la poitrine. Il ne se débarrassera pas de moi comme çà , se dit-elle in petto
    Planté devant elle Stéphane les mains sur les hanches commence à s’agacer, il n’a pas que çà à faire jouer les nounous pour cette petite dévergondée
    - Alors tu habites dans le quartier ?
    - Non je vais juste au Lycée Henri IV ici, je prends le métro pour venir.
    Stéphane soupire désespéré.
    - Bon on va prendre ma voiture elle est juste là, tu me m’indiqueras la route et tout de suite,  sinon je te signale aux mœurs pour racolage sur la voie publique.
    Juliette le regarde éberluée
    - Tu, tu es flic bredouille t elle
    - En effet jeune demoiselle
    Il la pousse devant lui jusqu'à son Austin mini, déverrouille la portière et l’aide à s’installer.
    Dans le petit habitacle exiguë l’air sent la mangue se qui surprend Juliette.

    Episode 1         Episode 2

     

    « Atelier 52 Flagorner »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Avril 2014 à 09:28

    Merci Miss...........


    C'est bien les suites comme cela , j'adore, ca fait des nouvelles !!


    Gros Bisous


    Alors tu vas le reprendre ton atelier ????????????

    2
    Dimanche 27 Avril 2014 à 14:31
    colettedc

    Toujours si agréables, à lire, et à relire, tes textes Missnefer !


    Bon dimanche et bonne semaine toute entière !


    Bisous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :