• Jeux de lettres: Gynécocratie

     

     le jeu de Christine repris par

    Lady Marianne

     

    Je vous propose 12 LETTRES
    société dont le pouvoir est détenu par les femmes
    nom féminin
    voici les lettres
    A E I E O T C C R G Y N

     

    Mes mots

    accointer, érection, réaction,citoyen,contrée,croyait,crâne, écria, encre,encrage, raconte

     

     

    - Cesse donc de faire ton intéressant Balae se reprit Dame Eleonora tandis que tous le autres restaient cois sous l’effet de la surprise. Ne va pas inventer n’importe quoi pour nous convaincre de te laisser partir avec l’expédition.
    - Je n’invente rien, lança l’adolescent rouge de colère. Vous m’avez recueilli depuis bientôt deux ans, mais avant de vivre ici, j’ai parcouru les terres d’en bas, j’ai vécu dans la tribu des Aymazoines. Elles possèdent une magie presque égale à cette de Maitre Kadeg. Iléana l’ancêtre mourante a transmis ses connaissances et son pouvoir le soir de l’Aprech, j’étais là, trop jeune encore pour qu’elles me demandent de quitter La Gynécée. J’assistais à toutes les cérémonies. Déclara- t-il avec fierté. Je sais plus de choses sur ce monde que personne ne peut l’imaginer parce qu’enfant on me croyait handicapé mental. A ces mots ses yeux se tintèrent d’un éclat électrique et prirent une couleur d’encre, Dame Eleonora poussa un cri de surprise. Arwan posa une main sur l’épaule du jeune homme.
    - Calme-toi Balae, c’est dans cette tribu que tu as entendu parler de la jarre ?
    Balae qui regardait fixement Eleonora, détourna les yeux, et son regard reprit un aspect normal. Il soupira.
    - Oui, lors de l’Alprech, c’est la dernière nuit de la Grande Meneuse quand elle passe ses pouvoirs à l’Elue, elle transmet toutes ses connaissances. Les Aymazoines ignorent qu’incidemment elle m’a divulgué ses secrets et tout  son savoir. D’ailleurs c’est étrange jusqu'à cet instant j’ignorais moi-même tout ce que je vous raconte en cet instant.
    Le jeune garçon vacille portant sa main à la tête comme victime d’un violent mal au crane.
    - Eh, reste avec nous lança Arwan rattrapant le jeune garçon avant qu’il ne s’affaisse sur le sol.
    - Quelle histoire incroyable s’écria Eleonora, ce jeune garçon est chez nous depuis quelques années, et j’ignorais qu’il avait séjourné dans cette tribu si singulière. Il a débarqué une nuit de grand orage. Avec son air un peu crétin, il m’a fait de la peine, il avait besoin d’un point d’encrage. Et nous lui avons offert le gite et le couvert, en échange de quelques petits travaux. Il ignorait comment il s’était retrouvé chez nous, ni d’où il venait. Et cette histoire qu’il nous conte maintenant c’est fabuleusement impensable. Il va bien ? Il est tout pale, lui au teint si mat que nous le pensons un peu gitan. Il faudrait le monter à l’étage. Au seigneur qu’est ce que va en penser Maitre Kadeg quand il va découvrir que Balae vient de chez les Aymazoines.
    - Qu’à donc de si singulier cette tribu Dame Eléonora s’enquit Enora
    - Oh rien de très particulier, elles vivent dans une contrée très reculée, en totale autarcie, suivant un mode de gynécocratie. Le rôle des hommes est disons ,un peu… particulier murmura t elle en rougissant
    - Particulier comment ? demanda Enora
    - Oh Princesse reprit Eleonaora en rougissant de plus belle, je vous en prie, oublions cela c’est sans intérêt.
    - Qu’est ce qui est sans intérêt ma chère ? S’enquit Kadeg qui venait de les rejoindre
    - Je demandais quel est le rôle d’un citoyen Aymazoine, dans cette société singulière ou les femmes détiennent le pouvoir.
    Kadeg fixa la jeune femme de son regard envoutant, comme s’il sondait son âme et éclata d’un rire tonitruant. Se tournant vers sa femme
    - Eleonora ma très chère ne me dites pas que cette question anodine vous embarrasse à ce point. Puis se tournant vers Enora,
    - Uniquement des reproducteurs, ils sont choisis comme des étalons, sur des critères purement physiques telle que la durée de leur érection. Ils doivent être bien montés pour satisfaire ces dames, lança t il tout en guettant la réaction d’Enora.
    Celle-ci manqua s’étrangler de surprise.
    - Vraiment ? Mais c’est abject, c’est humiliant, c’est ….
    Kadeg rit à gorge déployée ce qui agaça prodigieusement l’adolescente
    - Oh oui c’est certain votre éducation reste à faire jeune fille. Vous me semblez un peu coincée sous vos grands airs de jeune princesse des temps modernes. Ils vous apprennent quoi dans votre monde. L’avenir de la race prime sur tout. Il vaut mieux çà que d’utiliser la cryogénie totalement iatrogène. De toute manière c’est une décision qui fut prise de concert entre les deux parties il y a des siècles
    Il nous faudra éviter leur secteur pendant la traversée, je préfère éviter de nous accointer avec elles, car en contrepartie il nous faudrait abandonner quelques beaux spécimens que vous avez emmenés dans vos bagages
    - Je ne comprends pas… commença la princesse
    Kadeg lui sourit.
    - seriez-vous prête à céder votre garde rapprochée ? reprit-il en désignant du menton Ducan et son frère , parce que je parie tout ce que vous voulez petite ,que ces deux petits lots gagneraient les faveurs de Mitilda la tigresse .

    ©MBCRéas 

     

    Episode précedent

     

     

    Jeux de lettres: Gynécocratie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Image chez Bric à BookAtelier image chez BricaBook »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 08:48
    LADY MARIANNE

    je passe vite fait prendre ton lien-je repasse ce soir ! bisous --

    2
    Patpepette
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 12:36

    Quel talent !

    Tu devrais écrire un roman, c'est divinement écris et j'ai même ris happy

    BRAVO !

    Bisous

    3
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 16:52

    une belle histoire

    4
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 17:57
    LADY MARIANNE

    une belle histoire !! érection, des étalons !
    une histoire de fin du monde , préserver l'espèce-
    Bravo Missnefer et merci !!>
    bisous et bonne fin  de journée-

    5
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 22:12
    colettedc

    Toujours de si beaux textes !

    Bonne toute fin de ce jour et agréable semaine !

    Bisous♥

    6
    Lundi 21 Septembre 2015 à 11:15

    Coucou

    C'est super !!! Et c'est sensuel... 

    Bises du lundi

    Béa kimcat

    7
    Lundi 21 Septembre 2015 à 13:58

    Excellent je me régale , tu sais emporter tes lecteurs et lectrices et ce avec des mots imposés , bravo .

    Bonne journée 

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :