• Smaragdin

     

     

    Smaragdin

     

     a partir

    de

     

    M N A G R A I S D

     

     

      Les gardians se préparaient à la parade, les gamins jouaient courant, dans tous les sens  lancés  dans un jeu  qu'eux seuls pouvaient comprendre, sous les yeux attendris des mamans

     

    Isa se grisa de cet innocent  spectacle

     

    Au loin la marina. Elle percevait le clapotis des vagues heurtant les coques de bateaux à quai

     

    Elle mit ses mains en visière, se projetant de l’éclat du soleil. La journée promettait d’être très chaude. Immobile elle scrutait

    l' horizon, cherchant un ombre familière parmi le petit groupe affairé autour du yatch le Madiran, mais ne trouva pas celui qu'elle cherchait.

     

    Tout proche le son des sabots,  les chevaux piaffaient ,les cavaliers se rapprochaient de la barrière. Parmi eux son cousin Victor. Reportant son attention sur les 4 jeunes gens   ,elle le reconnut aisément: jeune homme d’une vingtaine d’années, athlétique, halé par le soleil camarguais, son regard smaragdin n’en était plus intense.

     

    Les filles craquaient pour lui, c’était admis dans la famille. les garçons  Fouque  s’avéraient irrésistibles source parfois de bien de querelles  de filles

     

    A cet heure, vêtu de son braio et d’un chemise à carreaux dans la plus pure tradition gardiane, il caracolait en  tête du petit groupe, son rire franc et joyeux se mêlait à celui de ses compagnons.

    Leurs compagnes ,jeunes filles en tenue Arlésienne venaient d'arriver.

     

    Un baiser doux comme une caresse déposé dans le creux de son cou la fit frissonner de plaisir, se retournant ses yeux émeraudes si semblables à  ceux de Victor ,croisèrent le regard gris acier de Vadim.

    Ils se sourièrent heureux d'être là

     

     

     Smaragdin

     

    « la liberté comme on la perçoitL'enfant au piano »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:11

    BOnjour, je découvre votre blog par le biais d'une amie commune...Quel bel accueil...Joli billet avec ce jeu de mots...bien écrits. Plaisir de le lire. BOn dimanche...Amitiés

    2
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:15

    merci Lilou

    3
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:25

    Hello!

    ça alors! nous avons traité presque le même sujet. Un seul mot déclencheur sans doute :gardians. Mais toi tu dois bien connaitre..

    Joli texte Merci d'avoir participé

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 12:38

    surement pour avoir assiste a plusieurs manades et défiles facile ici et oui gardians est un mot declancheur

    bisous

    5
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 16:42

    et c'est vraiment joli à voir cette manifestation les bêtes puis les gens en costumes folkloriques

    6
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 17:16

    Très joli texte aussi , Nefer ! La Camargue, la Provence, les gardians sont de belles sources d'inspiration . J'apprécie aussi beaucoup ton illustration. Bises et bonne semaine.

    7
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 17:30

    n'est ce pas Fliperinne ?

    8
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 17:54

    Chouette texte! et encore des gardians à  l'horizon! mais qui, apparemment ont inspiré pas mal d'entre nous...

    bonne soirée Miss, bizzz!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :