• TIERCEROLLE

     

     

     

    Merci  Lydie pour ton aide, j'ai vraiment calé, et prise par le temps pas très bien cherché

     

     

    Mes mots :

     

    COLLIER , CITER , RÉTRO , RÉCOLTE ,  LITRE,  IRRÉELLE , RÉCOLTER ECOLIERE,CÉLÉRITÉ

     

    Épisode 10   de Stéphane et Isabelle

     

    Une demi-heure plus tard Stéphane parvint à destination, il a tempêté tout le long contre les embouteillages.
    - A vous voilà enfin lance un homme entre deux âges, assez agité qui devait faire les cent pas dans le hall, en l’attendant
    - Tout le monde vous attend depuis des heures, mais qu’est ce que vous foutiez, bon sang. Il nous faut reprendre le travail au plus vite. Stéphane se retient de lui lancer une réponse cinglante, mais il comprend que trouver un cadavre sur son lieu de travail, est assez perturbant.
    L’homme soupire
    - Suivez-moi, et faites donc preuve de célérité la météo annonce la pluie, et il nous faut donc terminer la récolte au plus vite.
    Sur ce, il tourne les talons et se dirige vers un escalier reliant le bâtiment administratif avec ce qui restait de l’ancien cloitre de l’Abbaye.
    Stéphane connaît bien l’histoire de ce vignoble, Ses grands parents possèdent une petite maison à deux pas de là, Rue Paul Feval. Et papy est un fervent connaisseur de l’histoire de la butte Ils avaient battu le pavé bien souvent ensemble,pendant son enfance, son grand père lui racontant mille anecdotes sur le passé de ce quartier. Il pouvait citer les noms de tous les personnages célèbres, qui y étaient nés.
    Et oui en plein cœur de Paris, trouver un vignoble pouvait surprendre, tout comme son historique. En effet qui aurait pu imaginer, qu’afin de lutter contre une urbanisation grandissante la société Le « Vieux Montmartre » ait trouvé cette solution afin de préserver le charme désuet et rétro ce célèbre quartier.
    Un vignoble avec une belle production élaborée de manière artisanale.  Une cuvée annuelle qui se vend aux enchères, les dons récoltés profitant aux œuvres sociales de l’arrondissement.
    Papy conserve amoureusement un petit litre de la cuvée 2013.
    - Pour ton mariage Stéphane, de circonstance puisque c’est la cuvée Montmartre fête l’amour.lui avait il dit lors de son acquisition.
    Stéphane avait souri, il fréquentait Aurélie depuis six mois, et oui il envisageait bien déjà de l’épouser.
    Le personnage peu sympathique qui, d’ailleurs n’avait même pas pris la peine de se présenter, s’arrête brusquement à l’entrée d’une cave., et ramène Stéphane sur terre.
    - C’est ici, tous vos collègues sont là, je vous accompagnerais ensuite dans la salle, où les employés vous attendent pour l’interrogatoire, mais par pitié, dépêchez vous.
    Stéphane se contient de faire un quelconque commentaire, bien que çà lui démange, d’envoyez bouler ce triste personnage.
    Il pénètre dans une ambiance irréelle, dans cette immense salle voutée, les sons se répercutent sur les parois, et d’étranges odeurs se mêlent, le tout sous la lumière  bleutée des néons donnant à la scène un aspect fantasmagorique.
    L’équipe s’affaire autour d’un TIERCEROLLE, s’approchant, il enfile une paire de gants en latex et une combinaison papier que lui tend un gars de l’équipe scientifique, il est toujours important de ne pas contaminer une scène de crime.
    Une fois les premières constatations faites, l’équipe s’affaire à sortir du tonneau, le cadavre d’une jeune fille d’une quinzaine d’années, aux dires du médecin légiste qui le renseigne au fur et à mesure, faisant ainsi un premier bilan.
    La jeune fille est nue avec un collier de chien autour du cou, et on l’avait sauvagement battue.
    Stéphane frissonne, encore une écolière ! Serait-il possible de relier les deux affaires ?
    Cette scène de crime toutefois est assez insolite, il n’est pas évident de pénétrer au Clos Montmartre, à moins d’y avoir ses entrées. Rien à voir avec ces jeunes filles abandonnées dans la rue.
    Allez il lui faut récolter des informations maintenant.

     

    ©MBCRéas

     

     

     

      Image du net

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Rentrée: Atelier boite à motsMots finissant en ce »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 09:15
    LADY MARIANNE

    un texte super !
    nous sommes dans les vendanges et au milieu d'une enquête criminelle !
    tout y est !
    merci beaucoup pour ta participation-


    je prends ton lien avec plaisir-
    bisous et bon dimanche-


     

    2
    Patpepette
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 12:36

    J'adore comme d'habitude !

    Si tu as besoin d'aide la prochaine fois je suis partante !

    Bisous et bon dimanche

    3
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 13:44

    Super une belle intrigue policière avec une plongée dans un monde viticole particulier , bravo .

    Bon dimanche 

    Bises 

    4
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 15:44

    Coucou

    C'est excellent, vraiment !!! Quelle imagination débordante. Une histoire qui me plaît beaucoup et qui nous tient en haleine.

    Bises du dimanche.

    Béa kimcat

    5
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 18:36

    h ma Miss, toujours en verve !!

    Je suis contente de te retrouver......

    Bien que je ne connaisse pas ta petite bouille,

    je t'embrasse sur les 2 joues ma Miss !!

    Smack !! Je suis contente de revenir !

    6
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 19:59
    colettedc

    Ce fut un plaisir de te lire Maribel !

    Une belle intrigue en plus !

    Bonne soirée !

    Bisous♥ 

    7
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 22:37
    globule

    Bonsoir,


    J'adore les enquêtes  et en plus dans le monde des vignes c'est géant.


    Bises

    8
    Lundi 14 Septembre 2015 à 11:42

    un beau texte

    9
    Lundi 14 Septembre 2015 à 17:23

    Une intrigue qui tient en haleine...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mardi 15 Septembre 2015 à 08:18

    Tu écris toujours aussi bien.
    Bisous et bon mardi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :